GENESE

Depuis les prémices en 2004, chaque membre d’Under The Abyss a toujours considéré la musique comme un moyen d'exprimer les émotions humaines.

PARCOURS

Après avoir sorti les deux EP Dawn of Everything en 2006 et Awaken by Hate enregistré au Tarmac Studio en 2008, le groupe part sur les scènes bretonnes pour commencer à se forger une notoriété auprès du public de sa région.

Les années suivantes, Under the Abyss est présent à de nombreux concerts et festivals tels que Motocultor Fest 2010 aux cotés de Dagoba, Koritni ou encore Madball. L'affluence grandissante du public de plus en plus réceptif à l'énergie développée par le groupe les encourage à travailler sur de nouveaux projets. En 2011, le line up se stabilise et la formation gagne en confiance et maturité.

Under the Abyss achève la composition des titres qui figureront sur leur premier album et décide d'entrer en studio pour enregistrer « A Wavering Path ».

Le Dome Studio des frères David et Franck POTVIN ("Lyzanxia" , "One Way Mirror" , "Phaze 1") est choisit pour permettre au groupe de partager l’énergie , la puissance et la sincérité qui constitue les atouts majeurs du groupe. L'album est mixé et masterisé au Dome studio à la fin de l'été 2011.

Dès sa sortie comme autoproduction, A Wavering Path est très apprécié et répond à l'attente des fans du groupe, mais suscite aussi rapidement l'attention du web. (Chroniques, interviews, web radios ...).

L'album est rapidement mit à l'honneur sur le site internet Deezer .Ce dernier le place parmit les 5 meilleures découvertes Metal du mois de Février, le groupe enchaine donc les concerts en France à partir de 2012 afin de le promouvoir.

A WAVERING PATH

Avec la sortie de son premier album , Under the Abyss a franchi un cap, c'est maintenant que tout commence. A Wavering Path est la première étape d'un long chemin pour le groupe, qui prend aujourd'hui un nouveau départ avec des objectifs grandissants et une détermination absolue.

A FUTURE TO BEHOLD

Dès le milieu de l’année 2013, les premières pistes musicales naissent dans la tête des membres d’Under The Abyss. Après le succès de A Wavering Path, le deuxième album, intitulé A Future To Behold, se doit de marquer davantage les esprits en reprenant l’essence de la musique du groupe, tout en s’en éloignant pour conquérir de nouveaux territoires musicaux.

Ayant été satisfait par la qualité de la production du première album (par ailleurs systémati­quement saluée dans les chroniques), Under The Abyss choisit à nouveau le DOME Studio pour l’enregistre­ment du deuxième opus. Toujours en collaboration avec les frères Potvin, la production de A Future To Behold débute en septembre 2014 et dure près d’un mois.

10 chansons composent le nouvel album, qui se veut plus simple (mais pas simpliste) que le premier, à l’aide notamment de structures plus efficaces et de chansons dans l’ensemble plus courtes. L’idée, pour le groupe, est d’aller à l’essentiel avec les nouvelles compositions, qui doivent laisser de côté les arrangements superflus pour ne laisser que les riffs puissants et épurés. Un des buts assumés lors de la composition de l’album était d’être plus efficaces sans pour autant céder à la facilité dans l’écriture.

Toujours empruntes d’une forte techni­cité, les chansons de ce deuxième album prennent toutefois le temps de poser des atmosphères qui se font davantage ressentir et font respirer les titres. Chaque piste amène alors sa couleur à la palette qu’est A Future To Behold, avec pour thème général le sens de nos actions, leurs conséquences, et une prise de conscience aux multiples formes.
Les ambitions du groupe sont grandes avec cet album : chaque concert doit être l’occasion d’entraîner le public dans l’univers du groupe. La formation oeuvre donc à l’élaboration d’un set live cohérent et prenant, qui s’appuie sur un jeu de lumière travaillé ainsi que des projections vidéos pour accompagner les atmosphères qui émanent de chaque chanson.

Au bout du compte, A Future To Behold semble suivre la ligne tracée par le premier album, d’un point de vue technique notamment, mais n’hésite pas à serpenter en dehors du chemin pour aller rechercher des éléments plus profonds, plus tripaux, afin d’amener la musique d’Under The Abyss à un nouveau niveau.

Dates de concerts

Facebook